lundi

MONUMENTA - Daniel Buren - Toujours une réussite

Que c'est bon de passer sa pose déj dans un musée, à découvrir une expo, à flâner... et j'en ai profité aujourd'hui pour aller voir MONUMENTA au Grand Palais.


MONUMENTA est un rendez-vous annuel qui invite des artistes internationaux à s'emparer des 13 500 m2 et des 45 m de hauteur de la Nef du Grand Palais. On y retrouve cette année Daniel Buren du 10 mai au 21 juin, un artiste né en 1938 qui "développe dès les années 60 une peinture radicale qui joue à la fois sur l'économie des moyens mis en oeuvre et sur le rapport entre le fond (le support) et la forme (la peinture)"

L'installation de Daniel Buren repose sur trois concepts : la couleur, le travail in situ et la lumière.


On le voit ici, la couleur a une place primordiale et l'artiste explique que l'usage de couleurs dites décorative n'est pas du tout négatif et que "d'une certaine façon, l'art n'a jamais cessé de se préoccuper du décoratif".

Une immersion totale dans un monde un brin fantastique et une lumière incroyable de la Nef en plein soleil à 13h qui donne envie de revenir à une autre heure de la journée, vérifier la place des ombres par terre et décrypter les nuances de couleurs.






Cette installation est pour Daniel Buren un travail in situ c'est à dire "que l'oeuvre naît de l'espace dans lequel elle s'inscrit".

Une oeuvre complètement  éphémère qui réussit à transformer le Grand Palais, un grand bravo.

Source : documentation Monumenta 2012 - Daniel Buren - Grand Palais

Louise Latournerie

2 commentaires:

  1. A titre personnel, je ne trouve pas cette installation incroyable. Quand on voit les Kieffer ou Amish Kapur l'année dernière, à coté Buren fait un peu une expo pour un musée municipal. au debut quand on rentre, ca le fait car c'est grand et coloré. mais je ne trouve pas que cela merite detre "monumenta". on croit qu'a un moment il y aura autre chose, une animation, un nouveau regard.. mais non rien. Sauf peut etre les miroirs au sol qui sont un idée top.

    Enfin bref,c 'est sympathique mais pas "monumental" comme ca devrait l’être.

    Et clin d'oeil, les poteaux soutenant les cercles colorés ont la meme allure que les colones de Buren, comme quoi;)

    MErci pour l'article sinon, top !

    RépondreSupprimer
  2. Et donc je fais le rapprochement entre les "fameuses colonnes" et l'expo de cet article. Ce qui est marrant Ptipaul c'est que ta critique est la même que celle opposée aux colonnes en leur temps justement. :)

    En tout cas les poteaux rappelant ce "gimmick", ça me parle. J'aime assez le détail récurrent dans les idées d'un artiste (peintre, musicien, poète, etc).

    Merci Lady.

    RépondreSupprimer